3 jours à Venise

3 jours à Venise

5 octobre 2019 1 Par Kilaï

Première étape de notre  Family Road Trip en Italie : VENISE.

Tout d’abord il faut savoir que depuis la France il existe 2 aéroports possible pour se rendre à Venise : l’aéroport Marco-Paulo qui est aux portes de la ville et dont le prix des vols peut s’envoler très vite, et l’aéroport de Trévise-Venise qui se situe à environ 30 kms de Venise et pour lequel vous pouvez trouver régulièrement des vols pour moins de 30 euros par personne (nous avons trouvé nos billets d’avion à 22 euros moins d’un mois avant le départ). De l’aéroport de Trévise il est très simple de se rendre au centre de Venise : des bus navettes d’ATVO (compagnie officielle de Venise) partent toutes les 30 minutes. Les billets pour la navette peuvent être pris directement à la sortie de l’aéroport (12Euros/pers, gratuit pour les moins de 8 ans).

Nous logions dans le quartier de Mestre-Venise d’où il est très facile d’aller sur l’île de Venise en tramway (billet 1E50/pers) en 10 minutes.

Il faut savoir qu’à Venise comme dans tout les centres historiques des grandes villes Italiennes les voitures sont interdites donc le tramway est une très bonne alternative si vous êtes en voiture et que vous ne voulez pas payer un prix exorbitant en parking.

Quand vous arrivez à Venise le dépaysement est immédiat : des ponts partout, des églises, des gondoles, des palais, des petites ruelles, … A chaque coin de rues ou de canal il y a une nouveauté à découvrir. Mais pour en prendre plein les yeux il faut surtout lever les yeux et admirer les façades des maisons et des palais. L’art Byzantin y est partout présent.

A notre arrivée à Venise nous nous sommes dirigés comme tout le monde vers le Pont du Rialto : ce pont est vraiment très beau, d’un blanc éclatant il enjambe le grand canal rempli de gondoles, de taxis boats et de petits bateaux livraisons (à Venise tout se fait en bateau même le ramassage des  poubelles). Ce pont est le plus connu de Venise (avec le Pont des Soupirs), il est long de 48 mètres et large de 23 mètres ce qui lui permet d’avoir 3 allées piétonnes bien agréables car il est surchargé de touristes.

img_1324

Pont du Rialto

Puis nous avons suivi les nombreux panneaux touristiques vers la Place Saint-Marc en passant par de nombreuses petites ruelles fraîches et calmes malgré l’affluence dans la ville (si vous sortez des sentiers battus vous pouvez vous retrouver seul pendant un moment dans les ruelles). Apres 20 minutes de marche nous nous sommes retrouvés sur la Place Saint Marc qui nous a paru gigantesque (175 mètres de long pour 83 mètres de large tout de même). Cette place est entourée par une galerie d’arcades biens agréables quand il fait très chaud ou qu’il pleut. Vous trouverez sous ces arcades de nombreux restaurants et petites boutiques.

Place Saint Marc (vue du haut du Campanile)

Au bout de la place se trouve la Basilique San Marco, magnifique oeuvre d’art de style Byzantin construite en 828. Son entrée est gratuite mais son accès est réglementée (épaules et jambes couvertes, photo interdite). Vous pourrez la visiter tout les jours de 9h30 à 17h00 sauf le dimanche (fermée le matin pour cause de culte).

En face de la Basilique se trouve le Campanile San Marco qui s’érige à 98 mètres d’altitude, cette tour a été construite initialement au 9 ème siècles puis s’est effondrée en 1902 pour être reconstruite 10 ans plus tard en 1912.

img_1333

Campanile San Marco et Basilique San Marco

Collé à la Basilique se trouve le Palais des Doges de construction gothique et byzantine, ce palais fut la résidence officielle des Doges de la République de Venise.

img_1334

Palais des Doges

Si vous allez sur le côté gauche du Palais des Doges vous pourrez découvrir le fameux Pont des Soupirs ou Pont des amoureux.

img_1382

Pont des Soupirs

Après avoir visité ces lieux touristiques vous pourrez vous promener le long de la lagune, vous perdre dans les petites rues de Venise et apprécier sa richesse architecturale ou faire un tour en gondole (80 Euros/personne pour 30 minutes)

img_1338

Lagune avec en arrière plan l’Eglise Santa Maria Della Salute

Pour ce qui est des grands clichés de Venise : une ville qui sent mauvais, qui est remplie de touristes et qui est très chères, … Nous y sommes allés en plein mois de juillet avec de fortes chaleurs, non Venise ne pue pas (j’ai même trempé mes pieds dans le grand canal). Certaines choses sont chères, oui mais il faut savoir faire le tri et ne pas acheter une glace ou un souvenir au bord de la lagune mais plutôt dans une petite ruelle vous verrez ce sera presque demi-tarif.

img_1357

Masque de carnaval dans une boutique souvenir

A suivre  dans  notre Road Trip Family la découverte de Florence